Archiv für den Monat: Juni 2020

Cryptonomist Academy: Zertifizieren von Inhalten in der Blockchain

Wie versprochen werden wir diese Woche auch ein neues Video der Cryptonomist Academy veröffentlichen , in dem dieses Mal diskutiert wird, wie digitale Inhalte in der Blockchain zertifiziert werden können.

Die Cryptonomist Academy ist ein Projekt, das aus einer Partnerschaft mit dem Schweizer Unternehmen Deepit AG hervorgegangen ist

Um die Nachfrage nach Anleitungen und Tutorials zu befriedigen, veröffentlicht The Cryptonomist jedes Wochenende auf seinem YouTube-Kanal Videos über Bitcoin Code und Kryptowährungen , um diese komplexe Welt denjenigen zu veranschaulichen, die sich ihr von Grund auf nähern.

In diesen Videos werden viele Themen behandelt, die sowohl auf Italienisch als auch auf Englisch verfügbar sein werden. Die Videos werden jeden Sonntag um 12:00 Uhr (MESZ) auf dem YouTube- Kanal „The Cryptonomist“ geteilt .

Kryptowährung

Auf YouTube werden zwei Wiedergabelisten erstellt, um die verschiedenen Videos nach Sprache zu unterteilen und so die Zugänglichkeit zu verbessern

In einer Zeit, in der wir alle zu Hause festsitzen, könnte dies eine gute Möglichkeit sein, etwas Neues zu lernen.

Die Zusammenarbeit mit der Deepit AG hört nicht nur bei den Videos auf. Wenn Sie uns über das entsprechende Formular kontaktieren , können Sie Informationen zu den von uns vorbereiteten Schulungen für Gruppen und Einzelpersonen anfordern, die von einer Grundstufe bis zu komplexeren Themen, einschließlich Programmierung und Marketing, reichen.

Zu diesem Zeitpunkt werden die Kurse natürlich online sein, aber in Zukunft können wir nach Beendigung der Quarantäne auch Kurse im Klassenzimmer organisieren.

Polychain Capital, Steve Lee de Square Crypto investissent dans le tour de table de 5,7 millions de dollars de Bitcoin Broker

Un grand nombre d’investisseurs soutiennent le courtage en bitcoins River Financial à hauteur de 5,7 millions de dollars.

Annoncée mercredi, la startup basée à San Francisco a clôturé un tour de table rejoint par Polychain Capital, Slow Ventures, Castle Island Ventures, DG Lab Fund, Cygni, Pfeffer Capital et IDEO CoLab Ventures, selon un communiqué de la firme.

Plusieurs investisseurs individuels ont également participé, a déclaré un porte-parole de River, dont Steve Lee de Square Crypto

Lancé en 2019, le premier cycle de financement de River ajoute son nom à un nombre croissant de gestionnaires d’actifs de crypto-monnaie, différenciés en se concentrant exclusivement sur la première et la plus grande crypto-monnaie par capitalisation boursière.

Le bitcoin est le cœur et l’âme de l’opération, a déclaré le co-fondateur et PDG de River, Alex Leishman, lors d’un entretien téléphonique avec CoinDesk. Leishman, qui a quitté Polychain pour démarrer l’entreprise, a déclaré que son fonds voulait aller dans une „direction différente“ que Bitcoin Evolution ou d’autres bourses, faisant allusion aux critiques adressées aux bourses de détail pour avoir soutenu des crypto-monnaies alternatives peu connues.

„Nous faisons du bitcoin mieux que toute autre institution financière“, a déclaré Leishman.

Le nouveau capital sera utilisé pour la mise à l’échelle de River , en particulier lorsqu’il cherche à obtenir des licences à travers les États-Unis. La firme propose actuellement un marché au comptant, une solution de stockage à froid et un produit client privé destiné aux family offices ou aux particuliers fortunés dans 15 États et 25 autres sont prévus pour cet été, a déclaré Leishman.

«Nous considérons River Financial comme un pont entre la finance traditionnelle et le Bitcoin», a déclaré le fondateur de Polychain Capital, Olaf Carlson-Wee, dans un communiqué. «L’évolution de la finance ne se produit que plus rapidement dans le sillage de la crise économique mondiale actuelle, qui a illuminé des trous dans les systèmes financiers traditionnels qui peuvent potentiellement être remplis par Bitcoin.

Compte tenu des incertitudes macroéconomiques, River – comme de nombreuses autres entreprises de bitcoins – est entrée en force en 2020. Le volume de l’entreprise a augmenté de 80% d’un mois à l’autre depuis janvier et le nombre de ses clients a doublé au cours de la même période, a déclaré Leishman. La start-up vise la rentabilité d’ici la fin de l’année, a-t-il ajouté.

Lire la suite: Le «grand verrouillage» stimule la demande de solutions de garde Bitcoin

Notamment, la composition des consommateurs de River se compose d’un groupe démographique que la plupart ne soupçonneraient probablement pas: les baby-boomers. Cette génération représente 77% du marché de l’entreprise à ce jour, a déclaré Leishman. Les investisseurs de plus de 55 ans recherchent une couverture contre l’inflation compte tenu de la politique monétaire erratique de la Réserve fédérale américaine en réponse à la pandémie de COVID-19.

Tout comme les baby-boomers se sont lancés tard dans le jeu du bitcoin, l’entrée de River dans l’espace du gestionnaire d’actifs bitcoin a également conduit à des gains sous-estimés.

La co-fondatrice et PDG de Lightning Labs Elizabeth Stark – une conseillère de la firme – a déclaré à CoinDesk que River avait adopté la nouvelle technologie bitcoin qui a aidé l’entreprise à se développer plus rapidement.

Stark a cité l’exemple de l’intégration de River avec le réseau Lightning et a déclaré que Leishman reste «à la pointe de la technologie bitcoin». River retient également le co-fondateur de Blockstream, Jonathan Wilkins, en tant que chef de la sécurité (CSO), un employé de janvier .

«Il y a encore beaucoup de technologies héritées Bitcoin [sur le marché]. River est la future technologie Bitcoin », a déclaré Stark.

Stark a déclaré que les premiers acteurs du marché des crypto-monnaies tels que les échanges ont souvent échoué à mettre en œuvre des techniques de mise à l’échelle, telles que le témoin séparé (SegWit) ou le traitement par lots. Ces mises à niveau techniques maintiennent le réseau en bonne santé, mais contribuent également à l’expérience d’achat moyenne de l’utilisateur.

Non seulement cela, mais Stark a déclaré que Leishman avait une habitude de service à la clientèle que vous auriez du mal à trouver ailleurs: les enregistrements téléphoniques personnels avec des utilisateurs normaux.